Le jeu d’échecs en CP – 3

Continuons notre apprentissage du jeu d’échecs en classe.

Après l’histoire pour découvrir le jeu, et un peu de lecture, je vous propose des fiches plus spécifiquement mathématiques. Les objectifs sont principalement de savoir se déplacer dans un quadrillage, coder le placement, et utiliser un vocabulaire adapté (lignes, colonnes, vertical, horizontal, diagonal…).

Page 1 : l’échiquier et ses 64 cases, et codage de la couleur des cases.
Page 2 : entraînement au placement de certaines pièces, par codage, et déplacements de la tour et du cavalier.
Page 3 : déplacements de la dame et du fou, et placement des pièces avec exercices de codage.

6 fiches pour petit cahier, à imprimer sur A4

100411-echecmaths

A signaler que je propose ces fiches à mes CP, mais je pense qu’elles seront adaptées à des plus grands sans problème (CE1 ou cycle 3), si les enfants n’ont jamais joué aux échecs.

Bon amusement !

Télécharger “Jeu d'échecs (mathématiques) - PDF” echec-maths.pdf – Téléchargé 11624 fois – 125 Ko

Le jeu d’échecs en CP – 2

Jouer aux échecs à l’école, c’est non seulement possible, mais en plus facile !

Vous ne me croirez peut-être pas, mais je n’y connais presque rien en échecs (j’essaie de me soigner). A vrai dire, je connais le nom des pièces, leurs déplacements, et les quelques règles plus spéciales (roque, prise en passant, pat…).

Pour jouer, les enfants sont toujours partants.
Je lance chaque année ce jeu, avec mes élèves regroupés autour d’un grand échiquier, en leur racontant une histoire de « gentille guerre » entre 2 royaumes.

Je vous la propose ci-dessous, mais elle n’a rien d’officiel et pourrait certainement être améliorée. Si cependant ça peut vous aider à franchir le pas, vous verrez que le jeu d’échecs apporte énormément dans une classe (réfléchir avant d’agir, prendre des risques, se concentrer, anticiper…).

Histoire à lire pour découvrir le jeu d’échecs :

100408-echechistoire

Pour l’apprentissage des règles et pour l’entrainement, 3 solutions :

  • L’échiquier collectif au tableau (ou par vidéo-projection).
    J’y fais souvent une partie contre les élèves, qui dure plusieurs jours, puisqu’on joue chacun 2 coups au retour de chaque récréation… L’occasion de compléter des règles ou montrer les risques de chaque déplacement…
  • Le regroupement au tapis autour d’une vraie partie.
  • Le jeu par binôme, sur petit échiquier, en atelier, même sans connaître toutes les règles.

09042010187echec

 

Télécharger “Bataille au royaume des Blancs et des Noirs - PDF” echec_histoire.pdf – Téléchargé 6630 fois – 29 Ko