Le jeu d’échecs en CP – 2

Jouer aux échecs à l’école, c’est non seulement possible, mais en plus facile !

Vous ne me croirez peut-être pas, mais je n’y connais presque rien en échecs (j’essaie de me soigner). A vrai dire, je connais le nom des pièces, leurs déplacements, et les quelques règles plus spéciales (roque, prise en passant, pat…).

Pour jouer, les enfants sont toujours partants.
Je lance chaque année ce jeu, avec mes élèves regroupés autour d’un grand échiquier, en leur racontant une histoire de « gentille guerre » entre 2 royaumes.

Je vous la propose ci-dessous, mais elle n’a rien d’officiel et pourrait certainement être améliorée. Si cependant ça peut vous aider à franchir le pas, vous verrez que le jeu d’échecs apporte énormément dans une classe (réfléchir avant d’agir, prendre des risques, se concentrer, anticiper…).

Histoire à lire pour découvrir le jeu d’échecs :

100408-echechistoire

Pour l’apprentissage des règles et pour l’entrainement, 3 solutions :

  • L’échiquier collectif au tableau (ou par vidéo-projection).
    J’y fais souvent une partie contre les élèves, qui dure plusieurs jours, puisqu’on joue chacun 2 coups au retour de chaque récréation… L’occasion de compléter des règles ou montrer les risques de chaque déplacement…
  • Le regroupement au tapis autour d’une vraie partie.
  • Le jeu par binôme, sur petit échiquier, en atelier, même sans connaître toutes les règles.

09042010187echec

 

Télécharger “Bataille au royaume des Blancs et des Noirs - PDF” echec_histoire.pdf – Téléchargé 5487 fois – 29 KB

Un commentaire

  1. J’adore l’idée….et avec un peu de recherche on doit pouvoir fabriquer le jeu en art visuel 🙂
    Je vais tester dès la rentrée…encore merci

  2. Tout-à-fait Aurélie, ma collègue de GS a fait ça l’an dernier pour la fête des pères, chaque enfant est reparti avec un jeu d’échec, mais je ne sais pas comment elle les a faits…

    Moi, ça fait plusieurs années que j’aimerais créer un jeu d’échec géant, pour la cour, mais on n’a jamais été au bout du projet.

  3. Merci pour votre travail ! Je vais utiliser vos documents et compléter avec des fiches pratiques de la classe sur le jeu d’échecs!

    En effet je vais me lancer à la rentrée prochaine – j’aimerai en faire un projet sur l’année, cependant j’avoue c’est encore un peu vague actuellement.

    Je ne suis pas une joueuse confirmée, loin de là 🙂 mais je connais les bases aussi.

    Je trouve que c’est un jeu complet qui développe tellement de compétences.

    Vous commencez à quel moment de l’année?
    Je pensais vers novembre.

  4. Bonjour,

    Je ne commence jamais à la même période, mais comme l’an prochain je compte participer à nouveau à un tournoi, il faudrait que je ne traîne pas trop, histoire de développer quelques tactiques… Novembre ma paraît correct, mais pourquoi pas plus tôt si ça permet de travailler autour d’un projet qui motive ?
    Cette année, j’ai lancé ça en début d’année civile seulement. L’avantage est qu’il n’y a pas eu de lassitude.

    Il faudra qu’un jour je liste l’ensemble des objectifs travaillés à travers ce projet, histoire de justifier auprès de mon inspecteur qu’on passe du temps à « jouer » en classe. D’ailleurs, depuis que j’ai appris que les échecs pouvaient être considérés comme une discipline sportive, je me demande si je ne vais pas devoir modifier mon emploi du temps !
    🙂

  5. Bonsoir

    Je ne voulais pas commencé plus tôt car en lecture je débute l’apprentissage avec les alphas.

    Ce qui me prend beaucoup de temps sur la journée 🙂 entre la découverte du matin en collectif et les ateliers tournants tous les après-midi pour manipuler – j’ai peu de matériel – une série de figurines des alphas + une ardoise magnétique, le reste c’est du bidouillage / bricolage avec une plastifieuse, du papier et de l’encre 🙂

    Je condense les alphas sur 1 mois 1/2 avant de les « déshabiller » et de passer à une méthode plus « traditionnelle ».

    Donc je suis un peu « frileuse » de commencer un tel projet en même temps!

    Et puis en septembre je fais beaucoup de révision en maths sous forme de jeux !

    En plus je retravaille le tableau à double entrée en septembre.

    Donc je pensais travailler le tableau à double entrée puis élargir au codage et décodage des cases dans un quadrillage avec le jeu de la bataille navale ou un jeu de carte au trésor où les élèves doivent découvrir l’emplacement d’un trésor sur une île en me donnant des coordonnées, puis c’est l’élève qui a trouvé le trésor qui le cache – on écrit les coordonnées au dos du tableau et il garde le trésor jusqu’à qu’un autre le trouve – Ils aiment bien ces 2 jeux)

    Il me semblait qu’il serait plus logique qu’ils se repèrent un peu sur un quadrillage (donner des coordonnées, trouver la case…) avant de découvrir le plateau de jeu et d’apprendre à déplacer les pièces.

    Qu’en pensez-vous?

    Puis j’ai peur qu’ils se lassent au bout d’un moment si je commence trop tôt!

    Mes élèves jouent énormément en classe en début d’année (surtout avec les alphas) et encore beaucoup maintenant… 🙂 et j’ai la chance d’avoir un inspecteur qui prône l’apprentissage par le jeu 🙂 (sinon je pense qu’il aurait un problème, lolllllllllllllllll…..vu que j’adore les faire travailler en jouant!)

    j’ai vu que vous leur apprenez le majong aussi.

    ce n’est pas trop dur pour des CP? Vous avez un jeu pour qu’ils puissent jouer/ manipuler en classe? Vous simplifiez les règles?

    Merci!

    Bonne soirée!

  6. Eh bien, que d’activités dans cette classe ! ça doit bien plaire aux enfants pour ça, et je me dis que je suis loin de la perfection quand je vois mon côté fort traditionnel ^^.

    Alors pour les échecs, je ne pense pas que ça soit nécessaire de savoir lire un tableau à double entrée pour jouer. Au contraire, c’est le jeu qui va amener la nécessité de l’apprentissage. Par exemple, si on joue collectivement, et que Kévin veut bouger une tour, il va falloir qu’il me dise où elle se trouve, autrement que « en bas »… Du coup, il y en a bien un qui va penser à donner le numéro de la colonne si l’échiquier est déjà numéroté, ou à proposer une numérotation si ça n’est pas le cas.
    Même chose pour les rangées.

    Concernant le MahJong, j’ai 3 jeux en classe, mais je n’ai jamais poussé l’apprentissage jusqu’à la maîtrise complète du jeu. Généralement, je l’utilise en début d’année pour travailler sur les suites de nombres, ou sur l’observation fine (les caractères chinois, c’est quand même très particulier). Je simplifie donc très peu les règles, mais comme pour les échecs, je les introduis progressivement.

    J’aimerais bien aussi une année travailler le Go, mais je ne sais pas si les objectifs pédagogiques seraient à la hauteur du temps passé à jouer. ^^

  7. Merci pour votre réponse.

    J’ai un côté traditionnel aussi 🙂 On ne peut pas toujours faire du ludique! 🙂 du moins je n’y arrive pas!

    Vous avez raison que le repérage dans un tableau à double entrée peut-être une compétence développée par les échecs et non un pré-requis.

    çà vous prend combien de temps environs pour les parties collectives au retour des récréations ?

    Je suis impressionnée pour le Mahjong je trouve que c’est un jeu qui n’est pas évident pour des enfants de CP !

    Je ne connaissais pas le Go (vive Internet 🙂 )

  8. Pour les parties collectives au retour de la récré, on joue généralement 2 coups chacun. Je joue le premier, pour dire de les remettre dans le bain, ils jouent, je joue, ils jouent. Mais selon la partie, on peut prolonger un peu (ça ne prend donc que 3 ou 4 minutes maximum).
    Généralement, j’en profite pour donner des astuces sur un autre échiquier collectif, ou des erreurs à éviter (ex : se faire piéger son roi par 2 tours…).

    Je laisse des moments libres sur le temps du midi quand ils arrivent avant l’heure, ou en fin de journée, pour jouer entre eux sur échiquier, et avant le tournoi, j’avais des ateliers avec pendule, 15 minutes par joueur.

    Enfin, pour la mahjong, le plus compliqué n’est pas la difficulté de la règle (après tout assez simple), mais la gestion du nombre des pièces…
    Bon amusement ! 🙂

  9. Merci pour vos réponses et d’avoir pris le temps!

    bonne continuation pour cette fin d’année! 🙂

Voulez-vous laisser un petit mot ?