Des étiquettes pour les textes de Max (CP)

Voici un document proposé en téléchargement libre sur le site d’Hachette dont j’avais ignoré l’existence pendant plusieurs années, et qui est pourtant bien utile : toutes les étiquettes des textes de la méthode Max, Jules et leurs copains y sont présentées, en grand format pour le maître, en petit format pour l’élève, et, pour chaque texte, en lettres scriptes et cursives.
Idéal pour la manipulation des mots et la création de phrases…

etiquettes-Max-400

Télécharger “Etiquettes des textes de Max, Jules et leurs copains - PDF” 854053481.pdf – Téléchargé 20410 fois – 1 MB

Bien-sûr, ce recueil d’étiquettes n’est pas un document de ma création, et reste sous la propriété de Hachette Éducation…

Un commentaire

  1. Quelle bonne idée ces étiquettes !! Tellement plus pratique que celles qu’il y a à la fin du fichier… Un grand merci ! 3 ans que je travaille avec Max, Jules, etc et votre site est une mine d’or !

  2. 3 ans que j’utilise Max , et je suis baba devant tant de travail!
    surtout , j’ai une question à te poser: A quel rythme enchaînes-tu les études de sons? j’ai comme l’impression que , je traînes et que je perds beaucoup de temps? j’utilise le fichier, les affiches, un cahier de lecture pour la lecture du soir, le livre de lecture étant vite apparu comme peut utilisable en l’état.
    si tu peux me répondre …(s’il te reste un peu de temps) d’avance merci. Sylvie

  3. Bonjour Sylvie,

    Rassure-toi, on a l’impression parfois de faire du « sur place », et j’ai déjà lu des reproches faits par des inspecteurs à des enseignants qui ne structuraient qu’un son par semaine, comme le demande la méthode de Max.

    Pour ma part, je fais une « histoire » par semaine, donc je structure un phonème et TOUS ses graphèmes. C’est bien là qu’est la différence avec une méthode purement syllabique, qui part des graphies, c’est que Max groupe tous les graphèmes sur la même semaine (par exemple dans Ratus, on voit une semaine la lettre f, ou ff, et plus tard dans l’année, la graphie « ph ». Alors que chez nous, ça sera tout d’un coup).

    Bien-sûr, je parle de structuration, c’est-à-dire d’exigence pour chaque élève de maîtriser ces graphies. Dans les faits, j’utilise un système d’affichage par son, qui me permet de structurer plus rapidement que le propose la méthode les graphies qu’on rencontre souvent, notamment pour les enfants plus observateurs ou plus rapides. Ainsi, la majorité a repéré le « on », le « ou », certaines graphies du « in », ou même les « ill »… mais je n’en exige pas leur maîtrise systématique.

    Je ne sais pas si ça répond à tes questions…
    J’ajouterais que structurer un son par semaine, si ça peut sembler une « perte de temps » pour beaucoup d’élèves, ça ne l’est pas pour ceux qui sont en plus grande difficulté (inversions, confusions, problèmes de mémoire…).

  4. Je commence à la rentrée avec un cp après plusieurs années en cm2 (cause changement de direction), j’ai choisi max comme méthode et ton site me motive et me rassure pour la rentrée! C’est une mine d’or !MERCI de partager, je suis en admiration devant autant de travail et d’organisation, j’espère un jour pouvoir faire de même. Florence

Voulez-vous laisser un petit mot ?